Histoire de Gally Mauldre

La Communauté de communes Gally Mauldre a été fondée le 1er janvier 2013. Le territoire s’étend sur environ 9 500 hectares. Il est traversé par les plaines du ru de Gally et de la vallée de la Mauldre et se compose essentiellement de surfaces agricoles et forestières. Le nombre d’habitants est de 23 000 environ.

C’est dans le cadre du périmètre du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) dénommé "Gally Mauldre", que de nombreuses discussions entre les maires des onze communes intéressées ont eu lieu. Il est apparu que la convergence de leurs problématiques et l’engagement commun existant dans l’Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles et du Plateau des Alluets (APPVPA) donnaient un cadre intéressant de développement de projet intercommunal pour les onze villes et villages suivants : Andelu, Bazemont, Chavenay, Crespières, Davron, Feucherolles, Herbeville, Mareil-sur-Mauldre, Maule, Montainville et Saint-Nom-la-Bretèche.
Les conseils municipaux de ces communes ont été saisis dès le mois de mars 2010 afin de valider une délibération d’intention visant à développer un projet d’intercommunalité au sein de la Plaine de Versailles, s’étendant du Val de Gally jusqu’à la vallée de la Mauldre.

À l’été 2011, une association de préfiguration régie par la loi du 1er juillet 1901 modifiée a été constituée, permettant de préparer la création de la Communauté de communes Gally Mauldre.

En 2012, vote à l'unanimité des 11 conseils municipaux pour créer la communauté de communes Gally Mauldre au 1er janvier 2013. La première présidente était Manuelle Wajsblat, maire de Saint-Nom-la-Bretèche.

En 2014, suite au renouvellement des conseils municipaux, Laurent RICHARD, Maire de Maule devient le président de la communauté de communes Gally Mauldre.